Concert Acoustique Pour Obama a Philadelphie 04/10/2008

Publié le par mikael bourbon



1 The Promised Land
2 The Ghost Of Tom Joad
3 Thunder Road
4 No Surrender
5 Does This Stop The Bus At 82 Th Street
6 The Rising
7 This Land is Your Land


Ca Faisait 1 Mois Que l'on ne L'avait pas Vu .
Depuis la derniere du Magic Tour le 31 Aout Dernier qui fetait par la meme Occasion les
105 ans de la Firme Harley Davidson .

Le Boss a Chante Hier a Philadelphie au Profit de Barack Obama Offrant au 60000 Spectateurs
une prestation de Toute Beaute

Accompagne de d'une guitare et d'un Harmonica
Springsteen a chante son univers
C'est a dire le Travail , les Laisser Pour Comptes , les decus du Reve Americain
Mais Aussi la Revolte , le Partage et l'amour .

The Promised Land a ouvert le Mini Set
suivi d'un tres Rageux The Ghost Of Tom Joad Rarement interprete de Cette Maniere .

Thunder Road fut Interprete de la meme Facon que Lorsque
Le Boss avait rendu un vibrant Hommage a son ami Journaliste Tim Russert disparu en Mai Dernier .

Par la Suite le Classique No Surrender Qui l'avait deja interprete de maniere identique en 2004 a Madison
Pour John Kerry Cette Fois .

Par la Suite le Boss Proposa
Une Magnifique Version de Does This Stop The Bus At 82 Th Street  Tres Similaire avec l'interpretation
 qui l'avait effectue en 2003 Pour le Concert au profit du Magazine Doubletake .

Puis Vient
Le Grand Moment du Mini Set
Avec le Speech de Soutien au Profit de Barack Obama suivi d'un tres Prenant The Rising
Grace a Yvann un Ami du Forum Land of Hopes and Dreams qui a Traduit le Discours de Springsteen
Vous ne Raterez rien de ce Moment

Enfin pour Finir le Boss a envoye au 60000 Personnes
Une tres Joli version de This land is Your Land Grand Classique du regrette Woody Guthrie .

Des Demain Soir Le Boss sera encore en Campagne Pour Obama cette Fois a Columbus .



Le Discours de Springsteen
***************************************
   
Je suis heureux d'être ici aujourd'hui pour cette campagne d'inscrïption électorale et pour Barack Obama, le prochain président des Etats Unis.

    J'écris depuis 35 ans sur l'Amérique, son peuple et le sens de la promesse américaine. La promesse qui nous a été transmise, exactement ici dans cette ville, de la part de nos pères fondateurs, avec une instruction: Fais de ton mieux pour rendre ces choses réelles. Perspective, égalité, justice sociale et économique, un équitable brassage pour tous nos citoyens, l'idée américaine, en tant qu'influence positive, sur la  planèete pour une existence plus juste et plus pacifique. Il y a les liens qui nous tiennent ensemble et nous donnent foi dans notre contrat réciproque.

    Je passe la plupart de ma vie créative à mesurer la distance entre la promesse américaine et la réalité américaine. Pour beaucoup d'Américains, qui aujourd'hui perdent leur emploi, leur maison, regardent leur fonds de retraite disparaitre, qui n'ont pas d'accès aux soins, ou qui ont été abandonnés dans nos centre-villes. La distance entre la promesse et la réalité n'a jamais été aussi grande ou aussi douloureuse.

    Je crois que le sénateur Obama a pris la mesure de cette distance dans sa propre vie et dans son travail. Je crois qu'il comprend, dans son coeur, le coût de cette distance, dans le coeur, la souffrance, dans les vies quotidiennes de chaque américain. Je crois que comme président, il travaillerait à restaurer la promesse pour chacun de nos concitoyens qui a perdu à juste titre la foi dans sa signification. Après la désastreuse administration des 8 dernières années, nous avons besoin de quelqu'un pour nous mener vers un projet américain de réhabilitation. Dans mon travail, je voyage à travers le monde, où que je suis allé, l'Amérique reste dépositaire de l'espoir, des possibilités et des désires des peuples, et cela malgré la terrible érosion de notre statut à travers le monde, accomplie par notre récente administration, nous restons, pour beaucoup, une maison des rêves. Un millier de George Bush, un millier de Dick Cheneys ne seront jamais capable de démenteler cette maison

    Ils devront, cependant, quitter le bureau, laisser tomber les tragédies nationales de Katrina, de l'Irak et de notre crise financière dans nos mains. Notre maison sacrée des rêves a été abusée, pillée, et abandonné dans un terrible état de délabrement. Elle a besoin de soins, d'être sauvée, elle a besoin de défense contre ceux qui voudraient la brader au pouvoir de l'argent ou du dollar rapide. Elle a besoin de bras forts, de coeur et d'esprit. Elle a besoin de quelqu'un avec la compréhension, le tempérament, l'indépendance d'esprit, la maturité, la compassion, la solidité et la fois du sénateur Obama pour nous aider à reconstruire cette maison à nouveau. Mais le plus important, elle a besoin de nous. Vous et moi. Pour reconstruire cette maison avec la générosité qui est dans le coeur de l'esprit américain. Une maison qui est plus vraie et suffisament grande pour contenir les espoirs et les rêves de tous nos concitoyens. Là est notre futur. Nous monterons ou descendrons en tant que peuple selonnotre capacité à accomplir cette tâche. Maintenant, je ne sais pas pour vous, mais moi, je veux que mon rêve revienne, je veux qui mon Amérique revienne, je veux que mon pays revienne.

    Et maintenant, il est temps de soutenir Barack Obama et Joe Biden, de retrousser nos manches et  de se lever pour l'élévation (the rising...)






Publié dans Infos et News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article