Bruce Springsteen Greatest Hits (1995)

Publié le par mikael bourbon



On savait Bruce Springsteen enfermé en studio depuis quelques mois avec son ancien groupe, le E Street Band, dont il s'était séparé à la fin des 80's. un Band de nouveau réuni au grand complet - Clarence Clemons, Roy Bittan, Max Weinberg, Gary Tallent, Danny Federici et, ô surprise, Miami Steve Van Zandt qui, lui, avait quitté le groupe en 85 - et qui avait cruellement manqué au Boss à l'attaque des années 90. Après l'échec cuisant (tant commercial qu'artistique) des deux albums couplés de 92, " HUMAN TOUCH " et " LUCKY TOWN ", le fan se faisait donc une joie de la prochaine livraison " attendue d'un jour à l'autre " - comme il se murmurait depuis quelques semaines chez Sony Music, avec qui l'auteur de " Johnny 99 " venait de renouveler son contrat - du nouvel album de Bruce Springsteen & The E Street Band. On allait voir ce qu'on allait voir ! Le grunge et Mariah Carey demanderaient pardon à genoux ! Garth Brooks aurait droit au goudron et aux plumes, on promettait l'exil à Love Cymbale (rires) et des choses bien pires à Snoop Doggy Dogg. Bref, le Patron et sa bande de soudards du Jersey revenaient en ville pour reprendre leur couronne, et le fan d'être prêt à jeter un voile pudique sur cette régression utérine, pourvu que ça charcle macho.
Oui, mais non.

Philadelphie, vous connaissez ? Une morne grande ville de la côte Est des Etats-Unis. A Philadelphie y'a des rues. Et ces rues et les gens qui y déambulent - les rues sont crades, les gens gravement malades - ont donné lieu au cadre du film about Aids " PHILADELPHIA ". Chantées par Springsteen sur la bande originale du film (disponible chez Epic), ces " Streets of Philadelphia " ont permis à l'ex-Boss de décrocher l'an dernier son premier numéro un US (et français) depuis des lustres. Déjà oscarisée, cette chanson est en lice (comme favorite) pour la remise des Grammy Awards qui aura lieu le 1er mars prochain. Des Grammies qui (par tradition) signifient pour les lauréats des ventes qui enclenchent le turbo au " Billboard ". Et que va-t-il se passer le 28 février, la veille de la cérémonie ? Le 28 février, les bacs des disquaires US seront inondés du premier " GREATEST HITS " de Bruce Springsteen… including " Streets of Philadelphia " - une bonne affaire de toute façon, mais, si la chanson décrochait le Grammy de " la chanson de l'année ", quelque chose qui, pour Columbia pour le Boss, pourrait ressembler au jackpot. Exit donc le nouvel album avec le E Street Band (le fan peut retourner tête basse à son pirate d'Auckland), bienvenu au Best Of philadelphien embouti dans l'urgence. Une urgence qui, tenez-vous bien, nous donne :

- Deux titres de " BORN TO RUN " (75) : " Born to run ".et thunder road
- Deux de "DARKNESS ON THE EDGE OF TOWN" (78) : "Badlands" et "Prove it all night".
(Traduisez : 3 titres de ses 2 albums cardinaux sur 18 sélections...)
- Deux de " THE RIVER " (80) : " The river " et " Hungry heart ".
- Un de " NEBRASKA " (82) : " Atlantic City ".
(Traduisez : un seul titre de son sublime album suicidaire…)
- Quatre de " BORN IN THE USA " (84) : " Born in the USA ", " Dancing in the dark ", " Glory days " et " My hometown ".
(Traduisez : correct mais pas que les meilleurs...)
- Enfin, un de " TUNNEL OF LOVE " (" Brilliant disguise ", 87), un de " LUCKY TOWN " (" Better days, 92), un de " HUMAN TOUCH " (" Human touch ", 92) et nos fameuses " Rues de Philadelphie " (94), bouleversifiante chanson au demeurant.
- Sans oublier, pour faire " musicalement correct " sans doute, et ne pas désespérer La Courneuve, quatre inédits tirés des nouvelles sessions avec le E Street Band (que nous écouterons comme un seul homme " pas avant le 28 février ") : " Murder incorporated ", " Secret garden " (qui sera le single, sortie avancée au 15), " Blood brothers " et " This hard land " - là, le fan lâche son pirate d'Auckland*, fond en larmes mais, toujours viril malgré sa gorge nouée, me pose la seule question qui importe vraiment : Où sont passés " Thunder road ", " Backstreets ", " Jungleland ", " Adam raised a Cain ", " Candy's room " (putain, vrai, y'a pas " Candy's room " !), " Racing in the street ", " Promised land ", " Point blank ", " Drive all night ", " Johnny 99 ", " Reason to believe " et " Downbound train ", entre autres, bordel, et que viennent foutrent ici, entre autres, " Dancing in the dark ", " Glory days ", " Human touch " et " Better days ", bordel de Dieu ?


Greatest Hits (1995)

·1  Born to Run
·2  Thunder Road
·3  Badlands
·4  The River
·5  Hungry Heart
·6  Atlantic City
·7  Dancing in the Dark
·8  Born in the U.S.A.
·9  My Hometown
·10 Glory Days
·11 Brilliant Disguise
·12 Human Touch
·13 Better Days
·14 Streets of Philadelphia
·15 Secret Garden
·16 Murder Incorporated
·17 Blood Brothers
·18 This Hard Land

Publié dans Discographie

Commenter cet article