Bruce Springsteen The Essential 2003

Publié le par mikael bourbon



Bruce Springsteen a toujours considéré ses albums comme des œuvres de création à part entière et, à titre personnel, n'a jamais été très enclin à la publication de ces resucées sélectives qui, de nos jours, garnissent abondamment les bacs des disquaires et remplissent les caisses des maisons de disques. Mais il faut avouer, en ce qui le concerne, que trois compilations en trente ans d'une carrière discographique qui compte pas moins de treize albums originaux (soit plus de 200 chansons) et trois live, ce n'est finalement pas si exagéré. D'autant qu'à chaque fois, dans le Greatest Hits de 1995 comme dans les 18 Tracks de 1999 et aujourd'hui cet Essential, Bruce Springsteen se fend d'une poignée de titres rares ou inédits d'excellente facture, qui justifie en fin de compte de l'ajouter à sa discothèque.
Les deux premiers disques de cet Essential offrent en 30 titres un florilège de tous les albums de Bruce Springsteen, depuis Greetings From Asbury Park, NJ (1973) jusqu'au récent The Rising (2002), réparant ainsi une criante injustice qui avait écarté les deux premiers albums (Greetings, donc, et The Wild, The Innocent & The E Street Shuffle) de la précédente compilation Greatest Hits. La sélection retenue, consistant en un à trois morceaux de chaque album, semble donc tout à fait honnête, et, sauf à considérer que tout Bruce Springsteen est essentiel, répond correctement à l'objectif d'une telle collection. Bonne nouvelle : tous les titres ont été remasterisés. Ce n'est pas trop tôt ! Et l'on se demande d'ailleurs bien, au passage, pourquoi les différents albums réédités récemment ne l'avaient pas été également…

En fait, pour les fans comme pour les novices, c'est dans le troisième CD "bonus" proposé en édition limitée et rempli d'inédits et de raretés, que réside le véritable intérêt de cette compilation. Le fait est que Bruce Springsteen, songwriter prolixe au point d'en impressionner - voire d'en énerver - son propre entourage musical, a toujours composé beaucoup plus de chansons que ses albums ne pouvaient en contenir, passant presque autant de temps à en constituer ensuite la track list finale qu'à écrire et enregistrer les morceaux. D'où l'immense réservoir d'inédits - on parle d'au moins deux cents chansons - dont Tracks, fin 1998, n'a permis d'exhumer qu'une petite soixantaine de titres. Comme d'habitude, on pourra arguer à l'infini sur les choix effectués pour le 3ème CD de cet Essential, qui recèle 4 inédits, 3 titres déjà connus mais présentés dans une nouvelle version, 2 titres déjà publiés (face B de 45 tours, album "tribute") et 3 chansons de films (toutes déjà disponibles). Restent quelques questions : pourquoi "Code Of Silence" et non "Another Thin Line", également co-écrite avec Joe Grushecky et créée simultanément en 2000 au Madison Square Garden ? Pourquoi une version live de "Held Up Without A Gun", alors que c'est la version studio qui avait été utilisée sur la face B du single "Hungry Heart" ? Quid de "30 days out", des deux seules chansons inédites de The Rising ("Harry's Place" et "Devils and Dust"), de "The Wall" créée en février 2003 aux concerts acoustiques Doubletake, de mettez ici votre chanson préférée absente de cette compile ou encore des nombreux inédits de The Ghost Of Tom Joad tels que "Pilgrim In The Temple Of Love", "The Hitter", "Sell It And They Will Come", "Freehold", "The Little Things That Count" ou "There'll Never Be Any Other For Me But You". Alors que fleurissent les compilations plus ou moins réussies en hommage aux chansons du Boss, l'ensemble épars des nombreuses reprises enregistrées par ce dernier (on en recense 24 à ce jour, dont deux - "Viva Las Vegas" et "Trapped" - ornent cet Essential) suffirait à lui seul à remplir un double CD véritablement incontournable.

The Essential Bruce Springsteen
CD 1
Blinded By the Light
Spirit in the Night
For You
4th of July, Asbury Park (Sandy)
Rosalita (Come Out Tonight)
Thunder Road
Born to Run
Jungleland
Badlands
Darkness on the Edge of Town
The Promised Land
The River
Hungry Heart
Nebraska
Atlantic City

CD 2
Born in the U.S.A.
Glory Days
Dancing in the Dark
Tunnel of Love
Brilliant Disguise
Human Touch
Living Proof
Lucky Town
Streets of Philadelphia
The Ghost of Tom Joad
The Rising
Mary's Place
Lonesome Day
American Skin (41 Shots) (live)
Land of Hope and Dreams (live)

CD 3
From Small Things (Big Things One Day Come) - Inédit
The Big Payback (B side du single "Open All Night")
Held Up Without A Gun (Live 31/12/80) - Initialement prévu comme B side de "Hungry heart"
Trapped (Live 1984 avec le E Street Band) - Une reprise d'un classique de Jimmy Cliff
None But The Brave (Born In USA outtake) - Inédit
Missing (Extrait de la bande originale du film "The Crossing Guard")
Lift Me Up (Extrait de la bande originale du film Limbo) - 1999
Viva Las Vegas (Extrait de "The Last Temptation Of Elvis", un album caritatif)
County Fair (1983 Démo) - Inédit
Code Of Silence (Live New York 2000) - Inédit co-écrit avec Joe Grushecky
Dead Man Walking (Extrait de la bande originale du film "Dead Man Walking")
Counting On A Miracle (Version acoustique country blues qui passa plusieurs fois sur les écrans du Rising Tour)

Publié dans Discographie

Commenter cet article