Boston 30 octobre 2005 - T.D. Banknorth Garden

Publié le par mikael bourbon

Une fois de plus, ce deuxième concert à Boston a été filmé par une équipe technique. 27 chansons étaient au programme, mais le Boss n'a repris que 10 titres de la première nuit bostonienne.
Même si cette seconde setlist ne fut pas nécessairement meilleure, elle eut le mérite d'opérer un véritable charme et de hisser le show à un grand niveau d'intensité en apportant du sens et du propos. Car Bruce était bel et bien en mission.
Qui sait quand et sous quel forme nous verrons le résultat de ce week-end à Boston ? Toutefois on peut déjà fantasmer sur la performance live de chansons comme Cautious Man, Real World (au piano), Open All Night et un très bon Further.
Black Cowboys fut dédiée à Robert Coles ("S'il avait été encore là, on aurait bu un Jack Daniels l'après-midi dans un club de strip-tease.") ; Bruce a également salué de vieux potes en dédicaçant Lost in the Flood à tous ceux qui étaient à Paul's Mall aujourd'hui. Dans un moment d'hilarité, il a aussi rallongé sa partie "love songs" : "La grande question que l'on retrouve en filigranes dans toutes les chansons d'amour, c'est toujours : vas-tu enlever ta petite culotte ou non ?" A titre d'exemple, il chanta quelques lignes de Thunder Road : "C'est une ville pleine de losers et je vais me barrer d'ici pour gagner... mais enlèveras-tu ta petite culotte ?"
Ou encore sur Born to Run : "Des vagabonds comme nous, bébé, sont nés pour courir... et enlèveras-tu ta petite culotte ?"
Bruce ajouta un dobro à son micro pour jouer Johnny 99, ce qui rendit un bel effet. Mais le moment le plus fort de la nuit intervint lorsqu'il demanda à Kevin Buell, son technicien, juste après Promised Land, de lui apporter une harpe B-flat. A cet instant où chacun s'accorde à penser que Promised Land / Dream Baby Dream est l'enchaînement idéal pour conclure le concert, Bruce inséra une reprise impromptue d'un classique des Standells intitulé Dirty Water.
Hormis quelques souffles d'harmonica entre les couplets, ce fut une sérénade a capella, une ode amoureuse pour une ville dont nous espérons tous qu'elle sera immortalisée dans un prochain DVD. Oh Boston, tu es ma maison... et enlèveras-tu tes dessous ?
Selon BankAtlantic Center, le concert de jeudi en Floride est maintenu en dépit de l'ouragan Wilma

Setlist 30/10: My Beautiful Reward** / Reason to Believe / Devils & Dust / Empty Sky / Long Time Comin' / Black Cowboys / Back in Your Arms* / For You* / Johnny 99 / State Trooper / All I'm Thinkin' About / Cautious Man / Reno / Lost in the Flood* / Real World* / The Rising / Further On (Up the Road) / Jesus Was an Only Son / Two Hearts / The Hitter / Matamoros Banks // I Wanna Marry You (ukelele) / Open All Night / Land of Hope and Dreams / The Promised Land / Dirty Water / Dream Baby Dream**
* = piano, ** = orgue
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article