Trenton 21 novembre 2005 - Sovereign Bank Arena

Publié le par mikael bourbon

Springsteen est apparu sur scène avec une guitare électrique et a déclaré : "Cette chanson est pour Link Wray", (une grand guitariste décédé récemment à l'âge de 76 ans). Le Boss s'est alors lancé dans une brûlante version de Rumble, un classique de Link Wray datant de 1958 qui figure parmi les plus grands instrumentaux de tous les temps. (A noter que Bruce était en phase avec Dylan qui commença son concert de Londres avec le même titre). A la fin de la chanson, Bruce a laissé le feedback de sa guitare le temps de s'installer devant son micro boule et d'entamer Born in the U.S.A.
Grosse surprise en fin de concert lorsque Bruce a joué les premières notes d'un outtake des sessions Greetings : "C'est un inédit, alors vous ne devez pas connaître ce bâtard... Quoique certains d'entre vous l'ont sûrement déjà entendu..." Avant d'embrayer sur Songs for Orphans, une chanson qui n'avait pas été jouée en concert depuis 1973, Bruce présenta le mystérieux Alan Fitzgerald, le technicien chargé des claviers sur la tournée qui joue régulièrement quelques notes depuis les coulisses. Fitzgerald accompagna le Boss cette fois-ci sous les projecteurs et au piano pour Songs for Orphans.
Ce duo souleva une standing ovation dans la salle. Pour ce concert de Trenton, où il n'avait pas joué depuis le début des années 70, Springsteen a interprété pas moins de cinq chansons datant de 1973 (ou plus anciennes encore) : Santa Ana, Thundercrack, Bus Stop, It's Hard to Be a Saint in the City et Songs for Orphans.
A noter que Saint in the City fut jouée avec un nouvel arrangement, dans un blues dylanesque au micro boule. Meeting across the river fut offerte en cadeau d'anniversaire et déclencha une nouvelle standing ovation.
Les fans de l'album Nebraska ont été gâtés avec pas moins de 3 chansons : Atlantic City, State Trooper et Nebraska ; ceux de Tunnel of love eurent droit à One step up, Spare part (très solide version) et au B-side Two for the road, spécialement dédié aux fans qui suivent la tournée et particulièrement à ceux qui viennent d'Europe : "C'est un putain de trajet ! C'est pour vous, sacré nom de dieu !"
Fade away fut un autre temps fort, avec Drive all night, toutes les deux portées par une très grosse prestation vocale de la part de Springsteen.
Le Boss est apparu en grande forme, jouant à un haut niveau et s'amusant visiblement à mesure que la tournée touche à sa fin. Avant Maramoros banks, il a déclaré : "Je vais prendre un moment pour remercier les formidables audiences que j'ai rencontrées tout au long de cette tournée... J'ai beaucoup reçu de leur part, j'espère que vous aussi."
Dernier acte du Devils Tour mardi soir, toujours à Trenton.

Setlist 21/11: Rumble (instrumentaal) / Born in the U.S.A. / Devils & Dust / Atlantic City / Long Time Comin' / Fade Away* / Meeting Across the River* / It's Hard to Be a Saint in the City / State Trooper / Nebraska / All the Way Home / One Step Up / Reno / Two for the Road* / Santa Ana* / Drive All Night* / The Rising / Spare Parts / Jesus Was an Only Son* / This Hard Land / Song for Orphans / Matamoros Banks // Does This Bus Stop at 82nd Street (uk) / Thundercrack* /The Promised Land / Dream Baby Dream**
* = piano, ** = orgue
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article