Un 10 Mai inoubliable...Le plus beau de tous mes shows !!! Bercy 10/05/2006 par Rockerman

Publié le par mikael bourbon


Whouahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!!

Je redescend de mon nuage, juste l'espace de quelques instants pour assouvir mon besoin "indispensable" de vouloir partager avec vous tous cette palette de sensations incroyables et encore à l'heure qu'il est...indescrïptible...

Et qui je dois l'avouer a une nouvelle fois beaucoup perturber mon biorythme émotionnel.....

Vers 6 heures du matin, seul dans ma voiture, et après avoir tout fait pour tenter de prolonger cette sublime soirée en écoutant et réecoutant ce chef d'oeuvre (Et qui n'aura plus jamais la même couleur depuis ce concert...)en parcourant les kilomètres qui me separaient de ma maison...

Je suis rentré, doucement sur la pointe des pieds....avec des souvenirs plein la tête, denses, tellement denses et riches...avec ce film...le film de cette soirée, tournant et retournant en boucle sous mes paupières... dès que je fermais les yeux, une sensation très paradoxale...A la fois complètement vidé,et rempli de joies et de nostalgie, une espèce de sensation d'addictolgie très connue des personnes dépendantes, ce que je suis de toute évidence, sur cette surconsommation de musique, dont j'use et abuse avec déléctation depuis bientôt 30 ans et sans aucune limite de consommation....

Et puis, avec l'impossibilité de trouver le sommeil, j'ai contempler comme si l'aube de ce jeudi de printemps venait de me faire prendre conscience, qu'il fallait me trouver une bonne excuse pour prolonger ce bonheur, tout seul, et un peu comme un receuillement introspectif indispensable de l'instant....

Je me suis installé...Là, dans mon bureau,devant "le trophée" de tous mes "trophées"... un sous verre, réunissant presque 21 ans de fidélité absolue, immortalisée par des dizaines de photos, de tickets de concerts, de coupures de presse, de pélerinages dédiés à l'amour d'un seul et même artiste, de routes parcourues, et de bonheurs partagés avec des blood brothers de tout horizons et des 4 coins de France....

Et puis j'ai compté, puis recompté...

31 tickets, 31 moments uniques, 31 explosions d'émotion, 31 bonheurs partagés, 31 critiques objectives, 31 souvenirs gravés dans ma tête pour l'éternité....et sans vouloir offusquer certains d'entres vous, mais aussi et surtout sans vouloir prendre le risque de paraître consensuel....J'ai accroché fébrilement à ce tableau, dans l'angle du petit onglet en fer, retenant ce concentré de 21 Ans de ma vie de mélomane averti....Ce 32eme ticket bleu, sur lequel sera inscrit l'une des dates les plus importantes de ma vie sur un point de vue émotionnel....

Il y avait eu jusque là, la première fois, cette toute première fois... le samedi 29 Juin 1985 au stade de la courneuve....puis ce soir magique du 28 Juin 2003, dans l'enceinte du chaudron bouillant de sans siro, et dorénavant et gravé à jamais, ce 10 Mai 2006, ou je m'attendais à beaucoup...mais pas à tant !!!!

Les superlatifs, associé à mon grand sens de la déclaration ne suffiraient pas à décrire cette soirée qui pour moi fût sublimée par des milliards d'émotions... Une nouvelle fois, je suis fier d'avoir pu emmagasiner tous ces souvenirs, qui me serviront de magnifiques histoires, comptées et racontées à l'intention de mes petits enfants dans plusieurs années....

Il y a des endroits, des moments, des évènements où il faut savoir être, et savoir vivre, instinctivement tout simplement....et la plupart de ceux d'entre vous qui étaient là hier, comprennent amplement ce que je veux dire...Nous y étions, et personne ne nous reprendra tout ce crédit de joies et de bonheur que nous avons une nouvelle fois partagés....

Pour de nombreuses raisons, mon coeur battait fort hier matin, pour de nombreuses raisons, mon coeur se serrait fort tôt ce matin...

L'AVANT CONCERT :

Une arrivée vers 11h30 aux portes d'une file d'attente, composée de quelques dizaines de fans de la première heure, installés pour certains sur des chaises pliantes de camping, histoire de garder l'energie des jambes pour le soir...

Des poignées de mains fraternelles et chaleureuses avec quelques retrouvailles, des anciennes et des nouvelles, dont ces jolies rencontres avec le regard pétillant de joie à l'idée d'être là de Daniel et celui plus espiègle de Margaud, sautillante de joie et bouillonnante d'impatience, jerôme....Véronique, heureux et ça se voyait, pour de simples raisons, celles d'êtres là, et pour d'autres aussi,et qui se voyaient aussi... et Philippe alias *P* qui avait lui aussi largement mérité le cadeau inespéré d'un soir annonciateur de jolies choses, puis nous ont rejoins ma vieille complice de moustique milanais Alex,Cécile, notre ambassadrice à tous et enfin Fred un autre frangin, et dont c'était hier le baptème, et quel baptème !!!

Puis les poignées de mains éphèmeres avec Jerôme de Nantes et avec d'autres dont je ne connais malheureusement pas toujours les prénoms, puis viennent ensuite les échanges de regards, les regards interrogatifs sur qui est qui, qui se cache derrière quel pseudo... et qui est là, ou pas, mes retouvailles brèves mais sincères avec mes petites caillettes d'amour ardéchoises.....

Il y avait aussi ces deux suedoises, qui inscrivaient les noms des fans par ordre d'arrivée sur un vieux cahier de brouillon, histoire de respecter les lèves tôts....

Initiative plutôt cool qui me permettra de m'évader en délicieuse compagnie, pour aller déjeuner et prendre quelques forces avant un soir prometteur, mais sans pouvoir à ce moment là, en appréhender la promesse !!!

5 Heures d'échanges, de rires, d'animations, de retrouvailles, de déconnade, puis de petits réglages d'humeurs imposées de manière ferme mais cordiale avec les quelques resquilleurs audacieux, avant de voir deux mecs de la sécu organiser une distribution un peu spéciale...."Celle du sésame parmi les sésames du fan de Bruce qui sait lui qu'il ne se lève pas aux aurores, juste pour le plaisir d'être pas trop loin de la scène..."

Quoi ?! la dernière fois qu'on m'as mis un bracelet dans un concert de Bruce, c'était à Milan pour le pit... ce qui sous entend que la fosse de Bercy serait séparée d'un pit ?! Merci messieurs les organisateurs de nous porter autant de considération, si telle est la surprise que vous nous avez reservés !!!!

18h15, la queue s'agite, les rangs se resserent, la sécurité s'organise, les controles...contrôlent !!! et les premiers entrés se dirigent calmement vers cette antre uniquement réservée aux 400 Premiers élus et dont j'aurais eu la chance de faire partie sans même l'avoir imaginé....Ce qui change en fait pas mal de choses !!!!



LE CONCERT :

Un emplacement de rêve pour un concert qui à ce moment là pour moi, s'annonce prometteur, mais avec un zeste d'appréhension légitime malgré tout.....
A 5 mètres du micro, en plein centre, la tête dans les lustres en cristal...avec une vue imprenable sur une scène magnifiquement décorée, dans un esprit baroque et cosy.....
Des micros partout, des roadies partout, des backliners partout,des instruments partout kevin Buell en chef, inspectant et "re-inspectant", chaque branchement de guitare...Je ne me rappelais pas avoir eu l'occasion de voir autant de choses à "leur place" sur une scène à quelques minutes d'un show du patron...et même avec la bande de la rue "E", chaque détail est soigné, des petites lampes, des immenses lustres, des lumières léchées, un piano tout droit sorti d'un vieux paquebot de luxe du début du siècle, entièrement sculpté.....
Houlala, ça commence à pas mal me plaire tout ce soin apporté à un concert qui devient de plus en plus imminent...

2Oh15, et quelques minutes après que Mr Antoine DE CAUNES se soit installé dans les tribunes VIP aux côtés de Pierre LESCURE et NAGUi, et après avoir salué messieurs Garland JEFFREYS, manifestement très content d'être là, ainsi que l'incontournable et opportuniste (Sans méchanceté aucune !!!) spéctateur qui est Mr Eliott MURPHY....Les lumières se sont éteintes pour nous éblouir et nous emporter dans un tourbillon d'émotions jamais égalé pour moi en tout les cas depuis MILAN....


17 Musiciens, apprêtés pour l'occasion, tout droit sorti d'un vieux western classe, des gilets de costumes, de jolies robes "saloon", des instruments rutilants, une contrebasse tout en acajou et des cuivres rutilants....

Whouahhhh, puis le chef d'orchestre, le "très" grand maestro de la soirée, Un bruce sublimé par un costard rayé classe et décontracté en même temps, une chemise imprimée noire, coiffée comme à son habitude par un sublime gilet boutonné....
Vous avez la classe M. SPRINGSTEEN, mais là en gentleman farmer du dimanche, avec votre guitare en bandoulière, je dois avouer que vous étiez radieux (Quoi jaloux ?! même pas vrai !!! allez si un peu, beaucoup même !!!).

Et là est arrivé ce dont à quoi je ne pouvais m'attendre dès les premières notes... un big band de folie, une ambiance de folie, une osmose de folie...Une fosse de folie, des versions de folie, des interprétations de folie, des orchestrations de folies....
Contrairement à la plupart des shows du boss, ou je connaissais les set lists à l'avance et ou je savais en partie à quoi m'attendre......Je ne savais rien, je n'avais rien entendu ou presque des premiers boots, je faisais partie de ceux qui aimait l'album, de ceux qui avait été un peu perturbé par les premières écoutes...mais là et depuis longtemps, je me suis surpris à me délecter de chaque seconde, de chaque millième de seconde, balayant de mes yeux agards les 17 Angles de vue que mon regard et mes oreilles essayaient de capter du mieux possible pour que ma mémoire puisse réaliser le sublime film de cette soirée qui restera pour moi, comme l'une des plus jolies vécues dans une salle de spéctacle....

Et là en quelques secondes, j'ai tout de suite compris que ce mec devant moi, était définitivement le plus grand de tous les artistes en filiation avec mes sensibilités musicales...du génie à l'état pur, capable de réinventer la musique à chaque fois, ayant digeré, assimilé, décortiqué, et su recraché la folk music, le rock, le blues, le baroque....toutes ces influences musicales contemporaines et mélangées avec une intelligence rare pour nous offrir un concentré d'alchimie musicale d'un niveau rarement attent en terme d'audace et de réussite jusque là !!!!

Je ne vais pas retranscrire chacune de mes émotions au travers de cette magnifique set list, mais voir bruce jouer les chef d'orchestre avec autant de talent m'a litterallement subjugué, envoyant la section cuivre ici, appelant les violons là, accompagnant les choeurs, ou mettant en avant l'accordéon ou la contrebasse tout en restant en retrait, sont des moments difficilement retranscrïptibles en terme d'émotions et de ressentis auxquels je ne m'attendais absolument pas....

Des chansons de cow boys du fin fond de l'ouest on m'avait dit, mais quelle reduction et naîveté j'avais eu de le croire, le pub d'hier soir était le plus beau de tous les pubs de la terre, la parade la plus festive de toutes les parades, il ne manquait plus que les petits papiers blanc coupés en milles morceaux qui dans pareilles situations sont lancés des balcons, cette chapelle était la plus receuillie de toute sur ces interprétations rarement égalées de "if I shoul" et ou "We shall overcome", et ce guitariste choriste, mais quand il veut pour son album solo lui aussi.....

Un bruce au sommet de son art, qui pour certaine chanson n'avait plus que la peau de blanche, la voix etait black, le timbre était black, le déhanché était black, les poses etaient lascives et super sensuelles (là les filles je peux comprendre le truc !!!!)Une alchimie incroyable du début à la fin , des rythme de batteries sur certaines intro d'inspiration Hip Hop, suivi de lignes de violons classiques et réhaussés de riffs de guitares folk, mais qui sur cette terre est capable d'autant d'originalité dans un même morceau, qu'on me le dise putain.......

Et tout ça dans une fosse aux irlandais d'adoption et au blacks du vieux sud que nous étions tous hier, balayés de bras levés... de martellement de sols, de choeurs crachés du fin fond de nos tripes, de pogos extraordinaires....durant 2h30 de bonheur intégral de bout en bout pour moi.....

Alors, oui je vais oser, et je pense que je ne serais pas le seul, mais pas une seconde je ne me suis ennuyé, mais.... et âmes sensibles conservatrices s'abstenir .....surtout pas une seconde le E street band ne m'a manqué, pas une seconde je me suis dit que quelque chose n'allait pas, et que ce groupe était sûrement hier à Bercy l'un des plus grand groupe de musiciens réunis du monde, et c'est à cette seule et même personne qu'on le doit, car il n'y a pas de meilleur fédérateur que ce mec là, la aussi aucun débat possible....

Même Patti était jolie en ne cessant de lancer ses regards langoureux et amoureux à l'intention de son homme, le sien et l'espace de quelques heures... le nôtre...

Des musiciens frais, et généreux (peut être même d'ailleurs ce qu'avait dû être le E Street band des débuts...)et pour certains super impressionnés d'êtres là, tels les petits wagons de la plus grosse locomotive musicale et scénique du monde....

Vous avez vu ces regards, celui du joueur de banjo lorsque Bruce lui demandait de faire un pas en avant, un regard plein de bonheur d'un môme rempli de fraicheur et de candeur, Et celui de l'accordéoniste lorsqu'il remonte ses manches, jouant avec Bruce en se préparant à nous montrer, ce que lui aussi savait faire !!!!

whouaaaahhh j'en ai chialé de les voir tous ces musiciens s'éclater dans cette cours de récré décorée, sublimée, et soignée avec tous ces beaux objets et composés de tous ces putains d'excellents et d'extraordinaires musiciens....

Et ces choristes,Et Mme TYRELL fière d'être en première ligne à la droite du mari de sa meilleure pote, et s'amusant aux choeurs comme si elle se trouvait dans une kermesse.... et ces multiinstrumentistes, et cette section de cuivre, et ces pianistes, et tout ce beau petit monde embarqué dans ce qui doit être pour la plupart d'entre eux, l'aventure de "leurs" vies, l'aventure d'une "seule" vie même....

Alors voilà, il fallait que je couche tout ça ici,toutes ces émotions... pour moi, pour vous, pour nous...parce que il m'était impossible de tout garder pour moi, dire que j'ai aimé au delà de mes espérances est une manière bien limitée pour décrire le pied que j'ai pu prendre hier soir, le plus beau de tous mes shows en intitulé de ce post est une réalité à laquelle je ne pouvais m'attendre hier à la même heure....

Et pour finir, et alors que j'esperais partager avec une grande partie d'entre vous ce concert inoubliable autour d'une bière du côté du frog saloon, nous nous sommes finalement retrouvés avec 4 personnes qui comptent plus que tout pour moi, perdus et presque seuls à l'etage de l'hippo pour nous restaurer et tenter de nous remettre de nos émotions, lorsque nous nous sommes rendus compte, que là à 1 mètre sur notre droite, 4 Americains, étaient eux aussi en train de dîner pour reprendre quelques forces bien méritées....Nous nous sommes approchés d'eux avec l'intention de leur offrir un verre amical et fraternel, qu'ils ont d'ailleurs décliné en toute simplicité parce qu'ils étaient en train de terminer leur repas...et puis on leur à dit Merci, merci de cette immense distribution de bonheur à laquelle nous avions eu droit, leurs yeux pétillaient de générosité et de reconnaissance, puis nous avons échangés quelques mots, ils se sont ensuite levés, nous on fait partagés leurs jolis sourires de sincérité, nous ont demandés si on allaient assister à d'autres shows, nous ont salués encore et encore, et nous ont quittés en nous remerciant d'avoir été là, là avec eux pendant deux heures trente de bonheur partagé.....

J'oubliais volontairement juste de vous dire qu'il s'agissait juste de l'accordeoniste, du guitariste, du violonniste et du batteur, et quel fierté d'avoir pu en conclusion de cette soirée, partager mes sourires de spéctateur conquis avec ceux qui avaient pu m'offrir autant de bonheur au travers de leurs talents réunis....

Un bisous tout particulier à.....et toujours plus encore....

Puis à Alex, fred, mon associé et frangin de coeur, *P*, mon bro' Philippe (vivement stockholm),Agnès, margaud, Dallé, "Mon" JC que je partage à l'occasion (merci pour ce petit débrieffing qui m'a fait "achment" de bien ce matin !!!)Jerôme et Véro, Eve et gérald apperçu de loin, Denis B, salué rapidement juste avant l'entrée.
Mon Etienne que j'étais content de retrouver, ainsi que Françoise et didier, Cécile, Hugues (Quelle belle soirée la veille aussi, milles bravos brother), mon heros of herault lo', nico, gildas, anem, pascal, marion et tous les autres avec lesquels j'aurais aimé partager encore et encore ce très très très grand moment, et qui pour moi, vous l'aurez largement compris (!!!) restera parmi l'un de mes plus beaux et indéniablement l'un des plus grands.... jamais ressentis....

Vivement stockholm, et tout ce qu'il nous restera à prendre et à vivre en compagnie de cet immense monsieur, le plus grand que je connaisse....

On à plus le droit de passer à côté de ça... alors pour les sceptiques... dîtes vous qu'il est interdit, strictement interdit de prendre le risque aujourd'hui de passer à côté de ça, cette impression (et plus que jamais encore hier), d'assister à un show unique, et offert rien que pour nous, avec toujours cette même et intacte envie de vouloir donner toujours et encore plus...

Que les dieux du "boot" m'entendent et que le premier qui m'offrira ce show mythique, le plus vite possible, soit mille fois remercié, afin que ça puisse rapidement m'aider à éponger ma putain de nostalgie d'aujourd'hui, et celles de ces prochaines semaines...je le crains !!!!

Merci Bruce, de ça, de toi, de tout....

rocker"nostalgic"m@n

Setlist 10 mai: John Henry / O Mary Don't You Weep / Johnny 99 / Old Dan Tucker / Eyes on the Prize / Jesse James / Cadillac Ranch (incl. Mystery Train) / Erie Canal / My Oklahoma Home / If I Should Fall Behind / Mrs. McGrath / How Can a Poor Man Stand Such Times and Live? / Jacob's Ladder / We Shall Overcome / Open All Night / Pay Me My Money Down // My City of Ruins / Buffalo Gals (avec Elliott Murphy et Garland Jeffreys) / You Can Look (But You Better Not Touch) / Bring 'em Home / When the Saints Go Marching In

Photos Johan Vanden Borre merci a lui


Publié dans Retro et Souvenirs

Commenter cet article