Verizon Amphitheatre - Indianapolis, IN 31/05/2006

Publié le par mikael bourbon


Pour la première fois cette année, le concert s'est ouvert avec une chanson de Springsteen, à savoir Atlantic City, jouée dans un arrangement tout à fait nouveau qui aurait parfaitement convenu à l'album des Seeger Sessions.
Froggie Went a Courtin' fut une autre première sur cette tournée. Bruce se décida à la jouer après avoir aperçu un enfant de 7 ans dans les premiers rangs, qui tenait une grenouille en peluche : "Je crois que nous avons une demande ici !" lança Springsteen. Les musiciens firent un signe de tête pour signifier qu'ils avaient compris l'allusion du Boss, lequel ajouta en riant : "J'aime quand le groupe fait semblant d'avoir confiance !"
Shenandoah reste à ce jour la seule chanson de l'album a n'avoir pas encore été jouée en concert. A noter aussi que le titre du Band, Rag Mama Rag, a été joué une fois de plus.
Mais au-delà des raretés, le moment fort de la soirée fut sans conteste l'adaptation d'un hymne de la Dépression : How Can a Poor Man Stand Such Times and Live ? Puissant protest-song pour les amateurs de folk las de se perdre sur les sentiers battus.
Comme le fit remarquer un spectateur cette nuit : "Il doit nous mettre ça sur iTunes sans tarder !"

Setlist 31 mai: Atlantic City / John Henry / O Mary Don't You Weep / Johnny 99 / Old Dan Tucker / Eyes on the Prize / Jesse James / Erie Canal / My Oklahoma Home / Froggie Went a Courtin' / Mrs. McGrath / How Can a Poor Man Stand Such Times and Live? / Jacob's Ladder / We Shall Overcome / Open All Night / Pay Me My Money Down // My City of Ruins / Rag Mama Rag / You Can Look (But You Better Not Touch) / When the Saints Go Marching in

Commenter cet article