Madison Square Garden - New York, NY 22/06/2006

Publié le par mikael bourbon


C'est la chanson d'un émigrant en route pour New York City", annonça Springsteen avant d'interpréter la nouvelle chanson d'ouverture - pas exactement un titre de Led Zeppelin III, mais pour l'instant il est difficile de dire de quoi il s'agit... Une nouvelle compo de Bruce ? Plus vraisemblablement une chanson du répertoire traditionnel avec quelques paroles ré-écrites par Springsteen. Sur la setlist, elle était mentionnée sous le titre American Land, avec pour refrain récurent "Home in the American land". Il s'agit du portrait d'un émigrant, dans la veine de Across the Borderline par Ry Cooder. Bruce termina la chanson avec une dédicace "pour tous les voyageurs, où qu'ils aillent."
A noter que les six membres des cuivres étaient présents - Clark et Curt sortant de la scène après le premier titre avant de réapparaître pour jouer Poor Man. Patti Scialfa était également là pour If I Should Fall Behind (chanson longtemps absente des setlists). Bruce plaisanta : "Patti est sortie d'une semi-retraite pour être là ce soir !"
Il avoua par ailleurs que ce concert au Madison Square Garden était un véritable test pour le groupe devant "des New-Yorkais assoiffés de sang". De fait les réactions du public alternèrent entre l'enthousiasme et la froideur. Toutefois, dans la ville du Max Weinberg 7, les chansons à base de cuivres, telles Jesse James, Oklahoma Home et Jacob's Ladder reçurent un accueil triomphal.
Lors des rappels, Bring Them Home fut modifiée afin de laisser Springsteen seul à l'harmonica et à la guitare pour une chanson dédiée à Steve Earle


Joli moment encore lorsqu'à la fin de Pay Me My Money Down, la mère d'Art Baron remplaça Bruce pour dire au joueur de tuba "qu'il est temps d'y aller". Et à en juger par la réaction de ce dernier, il s'agissait bel et bien d'une surprise - un agréable épisode sentimental en fait.
A signaler parmi les spectateurs, la présence d'Adele Springsteen (la maman de Bruce), ses tantes, Steven et Maureen Van Zandt, Max Weinberg, Tim Russert (dont la femme, Maureen Orth, écrivit le fameux article pour Newsweek en 1975). Enfin dans le pit, les fidèles de la première heure : Dave Marsh, Jon Landau et Bill Flanagan.
Il ne reste plus au Seeger Band qu'à franchir la rivière pour rejoindre le New Jersey et conclure la tournée par deux concerts à Holmdel, samedi et dimanche soirs

Setlist 22 juni: American Land / John Henry / O Mary Don't You Weep / Johnny 99 / Old Dan Tucker / Eyes on the Prize / Jesse James / Atlantic City / Erie Canal / My Oklahoma Home / If I Should Fall Behind / Mrs. McGrath / How Can a Poor Man Stand Such Times and Live? / Jacob's Ladder / We Shall Overcome / Open All Night / Pay Me My Money Down // Bring Them Home / My City of Ruins / Ramrod / You Can Look (But You Better Not Touch) / When the Saints Go Marching In

Commenter cet article