Carhaix , Festival des Vieilles Charrues , 16 Juillet 2009

Publié le par mikael bourbon

Credit Photo / Francois Destoc

Badlands
No Surrender
My Lucky Day
Outlaw Pete
Out in the Street
Working on a Dream
Seeds
Johnny 99
Youngstown
Darkness on the Edge of Town
Raise Your Hand (instrumental)
Tenth Avenue Freeze-out
I'm Goin' Down
Because the Night
Waitin' on a Sunny Day
The Promised Land
The River
Radio Nowhere
Lonesome Day
The Rising
Born to Run
* * *
Glory Days
American Land
Bobby Jean
Dancing in the Dark
Twist and Shout

* Tour Premiere

J'etais Pret , Pret a Revoir Mes Musiciens Favoris .
En Compagnie de Mon Frere Qui allait Voir Springsteen Pour la 6 eme Fois dans Sa Vie , de Mon Pere Fan Inconditionnel du Boss depuis 1980 et de Mon Beau Frere Jeune Marié qui allait Gouter
Pour la premiere fois de Sa Vie a la Puissance Live Du Boss .
6 Hrs de Route depuis le Vaudreuil Dans L'eure Pour Voir ce que donner ce Cru 2009 .
Arrivee Pres de la Scene a 18 Hrs , On N'avait Plus qu'a Prendre Notre Mal en Patience , Heureusement Ou Malheureusement Pour Certains Fiction Plane et les Killers
nous aiderent a surmonter ce Trou de Presque 4 Hrs .

21 H 43
L'arrivee de La Bande de La Rue suivi de Tres Pres Par Bruce .
Un Petit Mot en Breton et Juste derriere les Premieres Notes de Badlands , Voila la On est dans Le Vif du Sujet ,
Tout ce Que J'aime en Musique est La .
Les Petits Gestes Acolytes Avec Mon Pere et Mon Frere , Le Regard Emerveilles du Beauf Qui Voyait enfin La Puissance Scenique De Bruce depuis le Temps Que je Lui en Parlais .

No Surrender Pour Enchainer , Celle la J'y ai Souvent le Droit Mais Bon c'est Pas Pour Me Deplaire .

Un Petit Combine du Dernier Album Working On a Dream pour Continuer , Compose de My Lucky Day
que j'ai Trouve Un Poil Moins Bien qu'en Studio
et
de Outlaw Pete Qui m'a Litteralement Abasourdi .
Ce Morceau a Une Peche Incroyable , J'espere Qu'elle Deviendra Comme Badlands , The Promised Land ou
Born To Run , une Indemodables des Sets du Boss .

Un Classique , une Indemodable Justement en 5 eme Positions Dans Ce Set .
Out In The Street , Je Prends Toujours Autant de Plaisir , a Voir Clarence , Steve , Nils ou Soozie s'eclater a dire
 " Meet me out in the street Baby" .

Working On a Dream Juste Derriere .
Certes il y Avait pas les Coeurs du Superbowl , Mais L'emotion etait bien Presente .

Une Pepite ensuite , la Tres Rare Chanson qu'est Seeds .
Le Visage de Mon Beau Frere sur le Jeu de Guitare du Boss me Regala , Le Petit Mot " Il Pese "
me donna une Grande Joie Interieur .
.
Autre Chanson Rarement Entendu en Live Pour Continuer Johnny 99 .
Le Train a Grande Vitesse Menés Par Bruce declencha Une Hysterie Collective du Coté Ou J'etais Placé Avec en Bonus le Petit Jeu de Scene entre Bruce Et Steve Memorable !!!!!

Une Autre Chanson Rarement entendu en Live , Youngstown
Un Grand Coup de Chapeau a Nils Pour ce Solo de Guitare Phenomenal ,
Quel Talent il a ce Garcon , definitevement un Tres Grand Musicien .

Une Petite Chanson de Mon Album Favori pour la Suite du Show , Darkness On The Edge Of Town , La Voix Du Boss Parfaite , Bruce Regnant Sur Carhaix .

Petit Intro de Steve a La Guitare et Hop Raise Your Hand Pour la Fameuse Collecte des Request .
Une Petite Anecdote a ce Propos
On l'avait Prepare la Notre , Tougher Than The Rest pour le Padre , Sa Chanson Favorite .
Etant a un Peu Pres 30 metres de la Scene , On Decida de la Faire Passe devant , Trop Tard Bruce avait deja Choisi Tenth Avenue Freeze Out et I'm Goin Down , Quel Plaisir d'entendre Cette Chanson en Live
Ce Morceau en Live Est Enorme , Depuis Quelques Temps Bruce S'est enfin decidé a Ressortir ce Morceau en Live , et Qu'il se Rassure il a Tres Bien Fait .

Because The Night , Une de mes Chansons Favorites en 13 eme Positions .
Mon Frere Et moi S'egosillant sur ce Morceau Comme Pas Possible Sous le Regard Hilare de Mon Beau Frere Qui Finalement Chanta le Refrain tant Bien Que Mal avec Nous .
A Souligner le Joli Duel de Guitare entre Bruce et Nils .

Waiting On a Sunny Day Comme a L'habitude , Bruce Rigolant avec Son Public , Allant de la Gauche vers la Droite
de la Scene , Heureux D'etre la
Une Scene Tellement Connu en Live , Mais Toujours aussi Bon a Revoir

Deux Grands Classiques par la Suite , The Promised Land et The River
The River , La Magie est Toujours la , Ce Morceau est Indetronable , Bruce Regale , L'harmonica Du Boss et la Guitare acoustique de Van Zandt Sont Au Diapason

La Nouvelle Generations de Chansons est Bien Presente le Trio Compose de Radio Nowhere ,
Lonesome Day Et The Rising redonnent Une Peche D'enfer pour la Fin Du Show .

Born To Run Juste Derriere , le Classique , La chanson Qui represente Springsteen
Que de Plaisir et d'emotion de Voir Bruce et le E Street Band interprete ce Morceau Comme Si s'etait la derniere Fois .
Les Oh - Oh - Oh de Fin herissent toujours autant les Poils .

Fatigué Bruce Non Pas Encore

Glory Days Pour Commencer le Rappel , Mon Petit Frere la Voulait , Il l'a Eu
Ce Morceau au meme Titre Qu'un Ramrod Ou d'un Detroit Medley a Une Peche Que Peu de Morceaux Possedent .
Un Petit bemol , Steve t'aurais Pas Oublie de Nous Dire Que c'etait l'heure du Patron ,
C'est Pas Grave on T'en Veux Pas .

La Famille E Street Band Accompagne de Evan Springsteen  en Plus et en Feu sur American Land .
Cette Chanson est Magique , La Presentation du Groupe sur ce Morceau ,
donne Une Saveur Particuliere a American Land .
L'amitie entre Tous les Membres est Bien la .

L'amitie Justement Bruce en Parle Sur la Tres Nostalgique Bobby Jean
Ca Sent La Fin , non pas Tout a Fait

Les Premiers Accords de Dancing In The Dark , les 43000 Fans du Boss Sont en ebulitions ,
Une Pancarte Tenus par une Jeune Fille dit je Suis la Courtney Cox Francaise .
Bien Joue Pour la demoiselle , Bruce la Montant sur scene , 
Cette Derniere S'offrant une Danse sur la Scene Glemore avec le Boss .

Bruce Nous annoncent " One More Song For Carhaix "
Twist and shout Pour Conclure , les " Ah, ah, ah, ah Yeah, shake it up baby now Twist and Shout " Repris par un Public en Delire , Bruce se Cassant la Gueule s'est bien le mot a cause d'une enceinte
Aides Par Steve Pour se Relever , Un Petit Coup d'oeil de Ma Part sur l'ensemble Du Public , Les Yeux Emerveilles Pour Tout le Monde , Bruce a Nouvelle Fois Montrer Toute sa Puissance .
Ce Garcon est Une Legende .

Des bemols aussi Normal il en Faut , Fan on l'est ou on l'est Pas .
J'aurais bien aime 2 ou 3 Morceaux en Plus Style Prove It All Night , Ramrod ou Cadillac Ranch ,
Configuration Festival Oblige On a pas eu cette Chance .

Autre Bemol
La Sortie Du Show , Deja Tu Te Tapes 4 Hrs d'attentes avant de Voir Bruce et en Plus tu mets Presque Deux Heures avant de Retrouver Ta Voiture , Si il y a Un Truc qui m'a bien Gavé c'est Ca .

Au Final
Bruce Comme a Son Habitude a ete Parfait , Sans Chambouler Son Set ,
Il aura Conquis Une Grande Majorite des Fans Presents .
Le Boss un des Plus Grands Showmans de Tous les Temps , c'est Presque Certain .

Prochaine Etape Pour Springsteen , a Rome des le 19 Juillet .

Mon Petit Frere Pret Pour Un Nouveau Show

Credit Photo / Francois Destoc

Le Recit de Ouest France
*********************************

It's Boss time. L'événement tant attendu de la 18e édition des Vieilles Charrues 2009 a démarré vers 21 h 40. Devant 50000 personnes déchaînées, Bruce Springsteen est arrivé sur scène, démarrant son show par la chanson Badlands, un de ses grands classiques.

Accompagné par son groupe le E-Street band au sommet de sa forme, Springsteen enchaîne les chansons. Aux morceaux de son dernier allbum Working on a dream succèdent les tubes, comme Out in the Street, de l'album The River, sans conteste un des opus préférés de ses fans, rencontrés l'après-midi sur le site,
au cours de leur longue attente.

Pas facile d'avancer

La complicité avec ses vieux acolytes que sont Steve Van Zandt (guitare) et Clarence Cleemons (saxo) participe à cette débauche totale d'énergie. Dès les deux premiers morceaux, la chemise anthracite du Boss se noircit de sueur. Côté public, on se mouille aussi un chouia, la pluie s'invitant par intermittence.

Le show est complet et le public des premiers rangs chavire dès que le Boss s'approche sur l'un des avant-scènes prévues pour ces contacts rapprochés entre la star et ses fans.

Mais pas facile de s'avancer jusuqe-là. Tant de monde face à une seule scène rend l'approche problématique et les grands écrans qui flanquent la scène sont plus que jamais nécessaires.

In french

Les tubes s'enchaînent à un rythme effrené, il faut attendre une demi-heure de concert pour qu'enfin le Boss prenne le temps d'une pause pour saluer le public, et en français s'il vous plaît, au beau milieu
de son dernier tube Working on a dream.

Quand il joue Darkness on the edge of town, sa chemise est entièrement trempée. Bruce descend devant le public, récupère les pancartes que les fans lui tendent, chacun porte le nom d'une chanson qu'ils espèrent le voir jouer. Il en ramène une brassée sur scène, en choisit une, la montre au groupe: C'est Tenth avenue.

Oui, pour le public, qui, pour une part non négligeable, n'est venu que ce soir, ce concert vaut bien un million de dollars.

Credit Photo / AFP

Premier Concert Du Legendaire E Street Band Pour Mon Beauf

Le Recit du Parisien
*****************************
« Nous sommes ici pour la musique. » C’était la profession de foi, en français dans le texte, de Bruce Springsteen, hier soir, sur l’immense scène des Vieilles Charrues. Des chansons, des classiques, des morceaux de bravoure et rien d’autre. Pas de décor, pas d’effets, mais un E Street Band, son groupe, implacable bête de scène, au fil des décennies, qui faisait encore merveille hier soir.


Le Boss était arrivé tout aussi humblement, vers 21 h 45, presque comme si de rien n’était, du coin gauche de la scène, soulevant soudain la Bretagne. Chemise sombre aux manches retroussées, guitare en bandoulière, et sourire jusqu’aux oreilles pour un « bonsoir Carhaix », en breton s’il vous plaît, avant d’ouvrir sur « Badlands ». Premier classique époustouflant qui a d’emblée retourné les Charrues.

Prêt à en découdre

A bientôt 60 ans, le Boss était incontestablement prêt à l’emporter à l’arraché, comme chaque soir, s’approchant des premiers rangs dès le début, grâce à une avancée qu’il a demandée spécialement au festival. C’est là un peu plus tard qu’il est allé ramasser les copies, ces bouts de cartons tendus par les spectateurs qui y avaient écrit leurs chansons préférées. Springsteen, connu pour changer son répertoire chaque soir, a choisi : « Tenth Avenue Freeze-Out », scandé par toute la foule, « I’m Goin’down ». Du début à la fin, malgré quelques gouttes de pluie ici et là et quelques caprices sonores, le rockeur maintenait ainsi l’intensité, pendant deux heures et demie avec les épiques « Promised Land », « No Surrender », « Waitin’ on a Sunny Day » ou « Lonesome Day ». Il faisait chavirer le public avec une sublime version de « The River », son inusable « Born To Run » en fin de parcours ou sa reprise de « Because The Night » écrit pour Patti Smith. Hier soir, effectivement, la nuit lui appartenait.

Credit Photo / Francois Destoc


Springsteen , Une Histoire de Famille





Commenter cet article

Tof 19/07/2009 02:33

J'étais aussi aux vieilles charrues ce jeudi soir et pour la première fois je voyais Springsteen en chair et en os, j'ai été totalement conquis, bouleversé, secoué, retourné, subjugué !The river ma même tiré une larme, tout le monde chantait autour de moi, je n'ai vu que des gens heureux ce soir là, merci Bruce, nous aussi "we love you".

BOURBON 18/07/2009 18:16

BRAVO MON COCO UN SUPER RECIT ET TU N'A RIEN OUBLIE !!!!!BISOUS  PAPA