Stockholm, SWE / Globe Arena / 30/10/2006

Publié le par mikael bourbon


Tobias Sonestedt raconte : "La musique vous prend à la gorge à partir des premières notes d'Atlantic City et vous fait oublier le froid dans un sourire continu jusqu'à ce que American Land soit terminé. Je n'avais jamais encore entendu Further On (Up the Road) dans cette version et j'ai eu la sensation pour la première fois que les mots de la chanson devenaient enfin vraiment palpables. C'était magnifique, comme cette inattendue première de Jesus Was an Only Son, très cohérente dans la tonalité de cette tournée. The River n'avait pas sonné aussi bien... depuis très longtemps.
Il y eut beaucoup de temps forts, mais ce sont les chansons de Springsteen qui amenèrent la plus grande énergie. C'est vraiment bon de les entendre de cette façon, et Bruce a prouvé une fois de plus combien il est un grand compositeur pour qu'elles puissent s'adapter aussi naturellement à n'importe quel contexte scénique. Growin' up, par exemple, quelque soit son interprétation, vous fait ressentir des émotions spéciales. En définitive, ce fut un grand concert (et ce n'était qu'un lundi), marqué par une grosse énergie, aussi bien sur scène que dans parmi le public. De quoi avoir chaud jusqu'au retour du printemps !"

Setlist 30 octobre : Atlantic City / John Henry / Old Dan Tucker / Further on (Up the Road) / Jesse James / O Mary Don't You Weep / Growin' Up / Jesus Was an Only Son / Erie Canal / My Oklahoma Home / Love of the Common People / The Ghost of Tom Joad / Mrs. McGrath / How Can a Poor Man Stand Such Times and Live? / Jacob's Ladder / Long Time Comin' / Open All Night / Pay Me My Money Down // The River / You Can Look (But You Better Not Touch) / When the Saints Go Marching In / This Little Light of Mine / American Land

Commenter cet article